Merci Dame Quichottine !

Publié le par Clo

Dame Quichottine, notre bibliothécaire, m' a fait un joli cadeau.Elle a créé, rien que pour moi, une très belle histoire .
Je ne peux pas m' empêcher de vous la faire partager.





 

"Ne me dis pas"
 


Il était une fois, un géant.
 


 
(Ne me dis pas que c'est plutôt facile... Je le sais, jusque là, tout va bien.)
 


Mais ce n'était pas un géant ordinaire, de ceux qui se cachent dans le fond des rivières quand arrive la pluie
 


 
(Ne me dis pas que c'est parce qu'ils ont peur de fondre... Ils ne sont pas en sucre, les géants !)
 


 

...ou qui s'enfoncent dans les océans pour être sûrs que personne ne viendra les déloger...

 

(Ne me dis pas que tu ne sais pas que les géants, un jour, en ont eu marre de devoir s'enfoncer dans la terre pour être tranquilles... ils ont seulement changé d'élément !)
 


C'était un géant, magnifique, mais un peu rêveur, qui rêvait de s'installer dans la forêt où vivent les lutins.

 

(Ne me dis pas que tu n'as jamais vu les lutins de Quichottine ! )
 


Ce géant s'était mis en route, tout seul, comme il se doit. Mais, au bout de quelque temps, il s'était découragé. Comment trouver la forêt où vivent les lutins, quand on n'a jamais mis les pieds
à Yeur ?

 

(Ne me dis pas que tu ne connais pas, je ne pourrais pas te croire...)
 


Il commençait à tourner en rond...
C'est alors qu'il aperçut une fée.

 

(Ne me dis pas que tu ne sais pas ce que c'est ? Ce sont des êtres un peu transparents, diaphanes, aux ailes translucides mais qui brillent dès qu'un peu de rosée s'y accroche... ça y est ? Tu vois de qui je veux parler ?)
 


La fée était au bord de la rivière, elle jouait avec une grenouille. C'est vrai, elle essayait de lui apprendre à parler. Mais, ce que la fée ne pouvait pas savoir, c'est qu'il eût mieux valu que la grenouille en perroquet se changeât. Elle n'y avait pas pensé. Elle ne savait même pas qu'il existait des perroquets, des aras, de ces oiseaux au magnifique plumage qui savent parfois dire autre chose que "quoâ ?"

(Ne me dis pas que la fée n'avait jamais quitté la montagne, c'était évident, non ?)


Lorsque le géant l'aperçut, il tomba tout de suite amoureux. Il ne pouvait faire autrement. Il n'avait jamais vu de fée, il ne voyait que sa beauté, sa légèreté, la transparence de sa robe...

(Ne me dis pas... Eh ! Mais c'est bien sûr ! Il n'y a rien de coquin là-dedans !)


Ce qui lui plut tout de suite, c'est qu'il crut qu'elle était fille du vent et des étoiles, et qu'elle saurait certainement où était le pays des lutins...

(Ne me dis pas qu'il était intéressé, ce n'est pas du tout le cas, il l'aurait aimé malgré son ignorance !)


Il s'approcha donc du ruisseau, de l'herbe humide où la fée se tenait... Malheureusement, son pied était lourd, même sur l'herbe. Il fit du bruit. C'était un géant un peu pataud...

La fée se retourna et glissa. Patatras ! Quoique bien légère, elle tomba dans la rivière et mouilla sa robe de fée. Ses ailes toutes flétries pendaient lamentablement lorsqu'elle réussit à sortir de dessous les roseaux !

Le géant était maladroit, mais il voyait bien que la belle avait froid !

(Ne me dis pas que tu ne le sais pas : il arrive que les gens très intelligents se conduisent avec maladresse, surtout lorsqu'ils sont amoureux !)

Alors, tout doucement, il cueillit dans le ciel des lambeaux de nuages, ils étaient doux et chauds... et il les offrit à la belle pour se faire pardonner.

(Ne me dis pas que tu ne le savais pas... tu étais là, tu l'as photographié !)
 

         undefined

Publié dans Fourre-Tout

Commenter cet article

Muad' Dib :0085: 11/04/2008 20:58

Coucou Clo, oh oui c'est une magnifique histoire et ce géant un peu pataud me plait bien.La tête dans les étoiles, on sent pourtant qu'il a le coeur sur la main et qu'il porrait lui décrocher la lune si la fée le lui demandait.Gros bisous à vous deux,

Clo 13/04/2008 14:16


Il n' y a que notre Quichottine pour créer ces histoires magiques...
Bisous Muad :)


Ghislain Hammer 10/04/2008 22:15

Quelle belle histoire ! vive ta bibliothécaire ! Moi c'est le lutin de Paname! rires. 1m 61 c'est peu non ?! Ghislain

Clo 11/04/2008 08:09


Le lutin de Paname du Poetic Café : voici une carte de visite très originale ! lol :)


Milkouleur 10/04/2008 20:25

Une jolie histoire qui ouvre sur une photo magnfique, les lutins de quichottine et un petit noir.... que demande le peuple... on est bien chez toi !

Clo 11/04/2008 08:12


Merci Milkouleur :)


jean-marie 10/04/2008 14:02

c'est vraiment très beau, ma chère Clo...une véritable poésie à deux mains, à deux voix...Quichottine et les moulins à vent...le Chevalier à la Triste Figure qui aurait vaincu en insufflant la bonté à ses adversaires...féerique...gros bisous amicauxjean-marie

Clo 11/04/2008 08:14


Quichottine possède l' art du conte.
Don très rare.
Bisous Jea-Marie :)


:0038: Dany :0059: 10/04/2008 06:13

Bonjour de Canton en Chine,très beau texte avec une belle photo pour finir, petit coucou du jeudi et bonne journée :0059: bye
Adresse de mon blog :http://dany.enchine.over-blog.com/

Clo 11/04/2008 08:14


Merci Danny :)