De nouveau taguée

Publié le par Clo

 Au cours de mon dernier passage chez Jean-Marie, j' ai vu qu' il m' avait taguée. Comme j' ai trouvé l' idée agréable, je m' y plie de bonne grâce:

Attrapez le livre le plus proche.
* Ouvrez-le page 123.
* Trouvez la cinquième phrase.
* recopiez-là ainsi que les trois phrases suivantes
* ensuite  taguez 5 personnes à votre tour

Là, ça m' a fait sourire, car le livre le plus proche de moi, traite de la photo.Pas du tout un roman, ni un recueil de poèmes.
C' est  "Le guide marabout de la photographie" , par Marc Biderbost, édité en 1979.

5ème phrase de la page 123 :
L' Amérique, quant  à elle, présente le plus vaste marché  "grand public"  du monde.

Maintenant, les 3 phrases suivantes :

C' est donc très normalementqu' elle est représentée par le précurseur du format 110, le fameux 126.
Le choix d' un appareil 24X36 mm "classique"  au lieu d' un boîtier moderne muni des derniers perfectionnements techniques peut étonner.
En fait, il s' agissait de réaliser une photographie qui ne soit pas  "datable"  et qui ne se démode pas trop vite.

Cet extrait traite de la conception de la photo de couverture.
Même si à cette époque-là, l' APN n' était pas encore lancé sur le marché, certaines règles sont inchangées.
Par exemple, pour les photos de format paysage :
"La loi de la divine proportion,développée par Fra Luca Pacioli di Borgo, à Venise en 1509, précise qu' un rectangle doit être construit sur le rapport 1,618 pour être conforme au nombre d' or et prendre une valeur dynamique."
Comme aucun appareil numérique ou argentique ne photographie dans ce format, il faut recadrer ....
Il est  "amusant "  de constater que la photo a récupéré les lois d' harmonie des formes, des architectes : telle la règle d' or de la division des surfaces.
"La règle d' or en matière de division des espaces en parties inégales a été définie à l' origine par l' architecte romain Marcus Vitruvius Polio  (époque d' Auguste). Selon lui, une telle division paraîtra agréable et esthétique à notre oeil si le rapport entre la plus petite et la plus grande partie équivaut au rapport entre la plus grande partie et le tout.
Mathématiquement, on multiplie la dimension en question par 0,618 pour obtenir cette division"...

Evidemment, qui se soucie de cette règle d' or dans ses compositions ?..... Pas moi, bien sûr :)
Mais comme c' est un ouvrage très bien fait, il y a la pratique.
Et celle-ci est atemporelle.


Si quelqu' un veut reprendre ce tag ...... à vous l' honneur !


Publié dans Mes livres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
:
Coïncidence amusante, j'ai non loin de mon micro (mais ce n'est pas le plus proche) Les nombres et leur mystère de Warusfel, où il est notamment question du nombre d'or. Les bergers d'Arcadie de Poussin est rempli de sections dorées ;-)
Répondre
M
quel courage pour faire le tag de Jean-Marie, je n'ai pas eu le temps, je reviens de voyage où je l'ai d'ailleurs brièvement rencontré  avec sa famille, avec plaisir ! et nous avons aussi évoqué ton café turc ! bises !
Répondre
C
<br /> J' ai vu sur son blog que vous vous étiez rencontrés ...<br /> Donc tes vacances sont finies ?<br /> <br /> <br />
P
Moi aussi je vais prendre le tag... ça sera mon prochain article :-)Mais avant toute chose, je peux tout de suite te dire que j'ai pas pris le premier livre sous ma main mais plutôt le deuxième.... Je m'aurais mal vu réciter ce qu'il y a à la page 123 du Dictionnaire Encyclopédique Larousse 1994... quoique pour le cocasse : - ... la réalité telle qu'elle est, s'aveugler volontairement... ( définition de "bandeau" au figuré ) hé hé héAllez, à suivre bientôt chez-nous avec un "vrai" livre ;-)Bisous
Répondre
C
<br /> C' est vrai que cela ferait un peu zari hihihi<br /> Bisous Pyres et à bientôt à te lire :0010:<br /> <br /> <br />
M
L'inévitable nombre d'or...Moi aussi j'ai eu ce tag il y a quelques jours par 2 personnes, j'ai commencé à préparer mon truc, je pense pouvoir le publier ce soir, si je ne suis pas vaincue par la fatigue...Bisous
Répondre
C
<br /> Je suis curieuse de voir quel livre tu vas nous présenter ...<br /> Bisous Mimi :)<br /> <br /> <br />
Q
Le livre le plus proche de moi ? Celui que je dois présenter bientôt : J'ai beaucoup pêché de Patrice Baluc-Rittener. (c'est une coïncidence, je crois bien !La cinquième phrase de la page 123 est la fin d'un chapitre : "Je ne l'ai plus jamais revu..."Alors, je dois lire les phrases suivantes, les premières de la page 125 ?"J'y suis revenu.Ce n'est plus tout à fait comme avant. Je songe aux vieux qui m'avaient prévenu. À l'époque, pour eux, ça avait déjà beaucoup changé. Que diraient-ils maintenant ? Ce pourrait-il seulement qu'ils reconnaissent certains endroits qui leur étaient chers ? Retrouveraient-ils les odeurs, les couleurs, la même eau ?On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve, dit le philosophe."Je suis allée au-delà de la troisième phrase, parce que c'est difficile de s'arrêter quand on commence une page.Je te souhaite une belle journée, Clo.
Répondre
C
<br /> Je crois que je ne pourrai jamais lire tous les livres avec les quels tu m' as appâtée !<br /> Bisous Quich'<br /> <br /> <br />